Formation N°110

Prise en charge pharmaceutique de la PERSONNE ÂGÉE, et évaluation des pratiques professionnelles (PROGRAMME INTERGRE)

Type de formation DPC

Formation continue
Evaluation des pratiques professionnelles

Public concerné

Pharmaciens Titulaires - Pharmaciens Adjoints – Préparateur en pharmacie

Coût
Numéro DPC

68612200041

E-learning

11 Heures (7 heures formation continue + 4 heures EPP)

Pré-requis

Aucun prérequis - Exercer en officine

Participants formés 13
Dates de formation
Moyen et Délai d’accès : pas de date prévue pour le moment. Nous contacter pour plus d’informations.
Objectifs

2018 a vu se mettre en place le Bilan Partagé de Médication, mission confiée au pharmacien d'officine, et l'incitant à optimiser la prise en charge globale de la personne âgée (notamment au travers de l'évaluation de son observance et de sa tolérance au traitement).

Au-delà de la pharmacie d'officine, l'équipe pharmaceutique dans sa globalité (hospitalière ou encore en EHPAD également) est impliquée afin d'entourer ces patients fragiles qui subissent des transformations métaboliques retentissant sur la pharmacologie et sur la biotransformation de leurs médicaments (pharmacocinétique).

A ce titre, le renforcement de la prévention de l’iatrogénèse médicamenteuse s'avère essentiel, et intègre les objectifs pédagogiques suivants :

Optimiser la préparation des doses administrées dans les EHPAD,

Simplifier les prescriptions « millefeuilles » correspondant à des polypathologies,

Renforcer la vigilance relative : aux Médicaments Potentiellement Inappropriés (MPI), à l’origine de l’apparition de certains effets indésirables, au rôle de certains médicaments dans la survenue des chutes, au danger de certaines interactions médicamenteuses, aux formes galéniques à éviter face à des troubles de la déglutition, aux formes galéniques à ne pas écraser...

Sécuriser le circuit du médicament, au domicile de la personne âgée, en service de soin tout comme en EHPAD, dans le cadre plus général du bon usage du médicament.

Pour toutes ces raisons, il est indispensable que l'acteur de santé connaisse un ensemble de règles, de précautions à prendre et à promouvoir, afin de permettre aux personnes âgées de bénéficier des effets positifs des médicaments.

Contenu

NOMBRE, DURÉE ET CALENDRIER DES REGROUPEMENTS

Nous proposons 11 sessions par an (ouverture le 1er de chaque mois) avec mise à disposition du code

d’accès individuel pour 2 mois.

Pendant ces 3 mois, l’apprenant accède ainsi à son rythme aux actions suivantes.

ACTION 1

Action de formation continue

(Dimension cognitive)

E-learning

7 heures

ÉTAPE 1 : AUTOEVALUATION INITIALE (PRE-TEST) - QUESTIONNAIRE « Où en êtes-vous sur le médicament chez la personne âgée ? » (40 mn)

Prise de conscience des connaissances personnelles. L’apprenant s’autoévalue sur ses connaissances dans ce domaine. Une note est attribuée, sans accès aux corrections, et ce questionnaire ne peut être effectué d’une seule fois.

ÉTAPE 2 : PHYSIOPATHOLOGIE DE LA PERSONNE AGEE (1 heure)

QUESTIONNAIRE pré-test : « Où en êtes-vous sur la physiopathologie de la personne âgée ? ». Prise de conscience des connaissances personnelles. L’apprenant s’autoévalue sur ses connaissances sur cette thématique. Une note lui est attribuée, sans accès aux corrections.

DONNEES :

  • Démographie des personnes âgées en France,
  • Le vieillissement et ses conséquences
  • Les effets du vieillissement sur... (1) : SNC - système cardiovasculaire - reins
  • Les effets du vieillissement sur... (2) : appareil digestif - organes sexuels - peau et phanères

Les effets du vieillissement sur... (3) : système immunitaire – appareil locomoteur - appareil respiratoire - organes des sens

QUESTIONNAIRE posttest : « Qu’avez-vous retenu sur ... ? ». A l’éclairage des données préalablement travaillées, l’apprenant reprend les questions initialement proposées, avec un accès aux corrections.

CONSULTATION DE DOCUMENTS DE RÉFÉRENCE

CONSULTATION D’UNE « FICHE ZOOM »

ÉTAPE 3 : MODIFICATIONS PHARMACOLOGIQUES CHEZ LA PERSONNE AGEE (50 mn)

QUESTIONNAIRE pré-test : « Où en êtes-vous sur les modifications pharmacologiques chez la personne âgée ? ». Prise de conscience des connaissances personnelles. L’apprenant s’autoévalue sur ses connaissances sur cette thématique. Une note lui est attribuée, sans accès aux corrections.

DONNEES :

  • Pharmacocinétique et...
  1. ... absorption
  2. ... distribution
  3. ... métabolisme
  4. ... élimination

Pharmacodynamie et récepteurs

CAS CLINIQUE

QUESTIONNAIRE posttest : « Qu’avez-vous retenu sur ... ? ». A l’éclairage des données préalablement travaillées, l’apprenant reprend les questions initialement proposées, avec un accès aux corrections.

CONSULTATION DE DOCUMENTS DE RÉFÉRENCE

CONSULTATION D’UNE « FICHE ZOOM »

ÉTAPE 4 : EFFETS IATROGENES LES PLUS FREQUEMMENT RECENSES (1 heure)

QUESTIONNAIRE pré-test : « Où en êtes-vous sur les effets iatrogènes les plus fréquemment recensés ? ». Prise de conscience des connaissances personnelles. L’apprenant s’autoévalue sur ses connaissances sur cette thématique. Une note lui est attribuée, sans accès aux corrections

DONNEES :

Quelques définitions !

Et aussi quelques chiffres...

Le médicament peut-il être à l'origine de la "plainte" du patient ?

Certains facteurs de risque environnementaux

CAS CLINIQUE

QUESTIONNAIRE posttest : « Qu’avez-vous retenu sur ... ? ». A l’éclairage des données préalablement travaillées, l’apprenant reprend les questions initialement proposées, avec un accès aux corrections.

CONSULTATION DE DOCUMENTS DE RÉFÉRENCE

CONSULTATION D’UNE « FICHE ZOOM »

ÉTAPE 5 : LES MEDICAMENTS POTENTIELLEMENT INAPPROPRIES (50 mn)

QUESTIONNAIRE pré-test : « Où en êtes-vous sur les médicaments potentiellement inappropriés ? ». Prise de conscience des connaissances personnelles. L’apprenant s’autoévalue sur ses connaissances sur cette thématique. Une note lui est attribuée, sans accès aux corrections.

DONNEES :

La liste de Laroche : 3 catégories et 5 situations cliniques particulières

L'outil STOPP-START

Et... du bon sens et de la prudence ! Quelques exemples...

CAS CLINIQUE

QUESTIONNAIRE posttest : « Qu’avez-vous retenu sur ... ? ». A l’éclairage des données préalablement travaillées, l’apprenant reprend les questions initialement proposées, avec un accès aux corrections.

CONSULTATION DE DOCUMENTS DE RÉFÉRENCE

CONSULTATION D’UNE « FICHE ZOOM »

ÉTAPE 6 : LES RELATIONS QUE LE PATIENT ENTRETIENT AVEC SES MEDICAMENTS (1 heure)

QUESTIONNAIRE pré-test : « Où en êtes-vous sur les relations que le patient entretient avec ses médicaments ? ». Prise de conscience des connaissances personnelles. L’apprenant s’autoévalue sur ses connaissances sur cette thématique. Une note lui est attribuée, sans accès aux corrections.

DONNEES :

Certaines des composantes de la relation patient / médicament

Deux notions essentielles : "acceptation" et "représentations"

Un exemple d'outil : l'entretien motivationnel

CAS CLINIQUE : 1 VIDEO autour de l'entretien motivationnel

QUESTIONNAIRE posttest : « Qu’avez-vous retenu sur ... ? ». A l’éclairage des données préalablement travaillées, l’apprenant reprend les questions initialement proposées, avec un accès aux corrections.

CONSULTATION DE DOCUMENTS DE RÉFÉRENCE

CONSULTATION D’UNE « FICHE ZOOM »

ÉTAPE 7 : PROPOSITIONS D'ACTIONS PREVENTIVES (1 heure)

QUESTIONNAIRE pré-test : « Où en êtes-vous sur des propositions d'actions préventives ? ». Prise de conscience des connaissances personnelles. L’apprenant s’autoévalue sur ses connaissances sur cette thématique. Une note lui est attribuée, sans accès aux corrections.

DONNEES :

Attention à certains facteurs environnementaux

Le cas particulier des troubles de la déglutition

Pharmacie et EHPAD

Pour conclure... Le Bon Usage du Médicament (BUM) chez la personne âgée

CAS CLINIQUE

QUESTIONNAIRE posttest : « Qu’avez-vous retenu sur ... ? ». A l’éclairage des données préalablement travaillées, l’apprenant reprend les questions initialement proposées, avec un accès aux corrections.

CONSULTATION DE DOCUMENTS DE RÉFÉRENCE

CONSULTATION D’UNE « FICHE ZOOM »

ÉTAPE 8 : VALIDATION FINALE (POST-TEST) - QUESTIONNAIRE : « qu’avez-vous retenu sur le médicament chez la personne âgée » ? (40 mn)

A l’éclairage des thématiques préalablement travaillées, l’apprenant valide (note) cette action cognitive au travers de la reprise des questions initialement proposées (cf. ACTION 1).

ACTION 2

Action d’évaluation des pratiques professionnelles

(Dimension évaluative)

E-learning

2,5 heures

ÉTAPE 9 : L’évaluation des pratiques professionnelles, pourquoi, comment ? (30 min)

OBJECTIFS :

  • Expliciter l’obligation de DPC triennale et les différents types d’action proposés.
  • Décrire la méthode HAS choisie ici (le suivi d’indicateurs) et expliquer en quoi elle s’applique à la thématique de formation continue choisie.
  • Présenter la façon de recueillir les données qui va être proposée.

CONSULTATION DE DOCUMENTS DE RÉFÉRENCE

ÉTAPE 10 : Quelle analyse de ses pratiques individuelles dans la prise en charge de la personne âgée ? (1,5 heure)

OBJECTIFS :

  • Mettre en place des outils d'analyse et de traçabilité des pratiques professionnelles de chacun, afin de les améliorer en aval de la mise en application des fondamentaux « cœur de métier » en lien avec la prise en charge de la personne âgée.
  • Faire un 1er « état des lieux » de ces pratiques à un instant T1 sur une période de 15 jours.
  • Définir des objectifs personnels d’amélioration et/ou des actions à mettre en place.

DONNEES :

  • Temps d’analyse des pratiques, avec mise à disposition d’un outil individuel : "Tableau de bord T1" (cf. PJ).
  • Accès à un 1er relevé d’indicateurs relatifs à cette ACTION.

Pour élaborer le tableau de bord, nous avons retenu des critères de suivi de l'amélioration des pratiques, auxquels sont corrélés plusieurs indicateurs, permettant de quantifier et de tracer l’engagement du pharmacien et du préparateur en pharmacie. Cette trame de réflexion peut également l’amener à évoluer et à enrichir sa réflexion et ses pratiques, au travers d’un espace "Commentaires".

  • Nous avons retenu 2 critères, reprenant de façon globale :
  • L'état des lieux de sa pratique à ce jour, suite à la prise en charge des personnes âgées incluses lors de cette période, notamment via les interventions effectuées auprès du médecin, selon les Interventions Pharmaceutiques codifiées par le référentiel officine, édité par la Société Française de Pharmacie Clinique.  
  • L'amélioration du service rendu objectivé. Dans ce dernier item et au travers d'un outil de suivi tel que ce "Tableau de bord", nous ne pouvons pas aller trop loin dans la quantification objective de cette amélioration. Cependant, ce point indispensable sous-entend que le pharmacien et le préparateur en pharmacie pose des questions ouvertes sur ce sujet au patient, afin de recueillir sa perception.

Plusieurs colonnes donnent des repères sur la façon de quantifier l'indicateur suivi :

  • Oui.
  • Non.
  • Nombre en valeur absolue.
  • Demande de plus de précisions (nature, fréquence, moyenne mensuelle, etc.).
  • NSP (ne sais/peux pas), si le pharmacien ou le préparateur en pharmacie ne s’est jamais interrogé sur cet indicateur, ou encore si son environnement professionnel ne lui permet pas de l'évaluer.
  • Enfin, sont à préciser des objectifs d'amélioration ainsi que les actions à mettre en œuvre afin de les atteindre.

TABLEAU DE BORD T1, cf. PJ + REFERENTIEL SFPC, cf. PJ.

ÉTAPE 11 (30 mn)

Saisie en ligne des données recueillies dans le 1er Tableau de bord sur un outil individuel adapté (autoévaluation de la qualité des pratiques).

ACTION 3

Action d’évaluation des pratiques professionnelles

(Dimension évaluative)

E-learning

1,5 heure

ÉTAPE 12 : Nouvelle analyse de ses pratiques individuelles dans prise en charge de la personne âgée (70 mn)

OBJECTIFS :

  • Reprendre l’outil d'analyse et de traçabilité des pratiques professionnelles individuelles, afin d’objectiver le cas échéant une amélioration des pratiques suite à la mise en application des fondamentaux « cœur de métier » travaillés lors de l’Action 1.
  • Faire un « état des lieux » de ses pratiques à un instant T2 sur une période de 15 jours.

DONNEES :

  • 2ème temps d’analyse des pratiques, avec reprise de l’outil individuel "Tableau de bord T2" (cf. PJ).
  • Accès à un 2ème relevé d’indicateurs relatifs à cette ACTION.

TABLEAU DE BORD T2, cf. PJ.

ÉTAPE 13 (20 mn)

  • 2ème saisie en ligne des données à nouveau recueillies dans le « Tableau de bord » individuel.
Méthodes

MÉTHODES PÉDAGOGIQUES

 L’ACTION EST CONSTRUITE AUTOUR DES OUTILS PÉDAGOGIQUES SUIVANTS :

  • ACCES AUX DONNEES (texte, schémas, références bibliographiques, rappels, liens Web, vidéos…).
  • Mise à disposition de FICHES RÉSUMÉ téléchargeables.
  • Mise à disposition de 2 Tableaux de bord.
  • Possibilité de réfléchir tout aussi bien individuellement qu’en collaboration (discussions spontanées et partage des réflexions au travers de contacts directs, et/ou de la boîte aux lettres disponible en permanence).

NOTRE ACCOMPAGNEMENT, SYNCHRONE ET ASYNCHRONE…

Notre accompagnement soutient les efforts d'apprentissage des apprenants dans le cadre de leur projet de formation ouverte à distance et favorise leur persévérance, leur motivation et leur participation.

Nous exerçons une veille permanente de ce dispositif d'autoformation, tant sur le fond que sur le suivi des apprenants.

La qualité de ce suivi permet également de pallier les éventuelles difficultés (techniques, organisationnelles, pédagogiques…) qui pourraient être rencontrées.

De façon globale, comment accompagnons-nous les apprenants et comment répondons-nous à leurs questions ?

Notre tutorat compte en moyenne 2 tuteurs pour 60 apprenants. 

  • 1 tuteur administratif (inscription et envoi du « mode d’emploi », aide à la connexion si nécessaire, accompagnement administratif / prises en charge, etc.) (9h00-12h30/14h00-19h00 - Nathalie CALOP / Sophie LOGEROT – mail et téléphone)
  • 1 tuteur technique et pratique (9h00-12h30/14h00-19h00 - Nathalie CALOP – mail, téléphone, TeamViewer…)

Comment cet accompagnement s’exerce-t-il ?

De façon synchrone :

Hotline : 9h00-12h30/14h00-19h00

Fonction « Messenger » permettant de communiquer avec l’apprenant en ligne.

De façon asynchrone :

Boîte aux lettres (BAL) : 9h00-12h30 / 14h00-19h00

Contact e-mail : 9h00-12h30 / 14h00-19h00

Enquête de satisfaction

  • Pour la BAL, tous les échanges sont compilés, publiés et accessibles pour tous (après validation par le modérateur). Ils contribuent ainsi à la pédagogie et à l’apport technique et pratique.
  • Pour les échanges par mail (individuels) et l’enquête de satisfaction : si leur contenu apporte une plus-value à la formation, ils peuvent être reportés dans la BAL, voire dans le corpus du cours lui-même, lors des mises à jour. Un mail est alors envoyé aux apprenants de façon à les informer de cette mise à jour.

EN RÉSUMÉ … Le suivi individualisé du parcours de l’apprenant

  • Inscription sur la plateforme http://www.cj-formation.com
  • Attribution d’identifiants individuels
  • Envoi d’un mail de confirmation et du tutoriel
  • Réponse aux questions posées dans la « Boîte aux lettres »
  • Échanges téléphoniques (Hotline) et par mail entre les concepteurs de la formation et l’apprenant
  • Relance systématique lorsque la formation n’est pas achevée 15 jours, 1 semaine, 2 jours avant la fin du parcours
  • Ajustement du parcours en fonction du bénéficiaire
  • Envoi sur demande du suivi du parcours (PDF des modules achevés et des temps de connexion) et du tracking global du temps de connexion
  • Rédaction et envoi d’une attestation de formation en fin de programme

 

MÉTHODES D’ÉVALUATION DES ACTIONS

Ajustement en cours de parcours et en temps réel :

Action de formation continue (Action 1) :

  • Modalité de positionnement initial (évaluation diagnostique) : autoévaluation initiale (pré-test sous forme de Questions à Choix Multiples) : « Où en êtes-vous sur la prise en charge de la douleur ? » (30 minutes).
  • Modalités de positionnement intermédiaire : autoévaluations intermédiaires (post tests sous forme de Questions à Choix Multiples) : « Qu’avez-vous retenu sur ?… » à l’issue des étapes 2 à 4 (pouvant être réalisé plusieurs fois) - 5 minutes x 3 (15 minutes).
  • Modalités de validation finale de l’action (suivi de la production OBLIGATOIRE) : questionnaire (QCM) de synthèse : "Qu'avez-vous retenu sur la prise en charge de la douleur ?" (30 minutes), évalué par un score sur 20 (si la note est inférieure à 10/20, l’apprenant est renvoyé aux étapes antérieures afin de les retravailler de façon suffisante pour valider cette action).

Actions d’EPP (Actions 2 et 3) :

  • Rédaction d’objectifs d’amélioration à l’issue de l’Action 2.
  • Reprise de ces objectifs pour évaluer l’impact des mesures réalisées lors de l’action 3.

Saisie en ligne des données recueillies dans le « Tableau de bord » individuel sur un outil adapté, lors de 2 temps distincts (suivis de la production OBLIGATOIRES).

Formateurs