Dates de formation
Aucune date de formation prévue pour l'instant !
Formation N°48

LA DOULEUR A L’OFFICINE

Type de formation DPC

Formation continue

Public concerné

Pharmaciens Titulaires - Pharmaciens Adjoints - Préparateurs en Pharmacie Aucun prérequis

Coût

TITULAIRES : 0 € TTC Si prise en charge Andpc validée ou 438€ TTC*

SALARIES : 312€ TTC*

*Possibilité de prise en charge par un organisme de collecte agréé dans la limite de dossier complet et de fonds disponible

Numéro DPC

68612000016

E-learning

7 heures (1 journée)

Objectifs

La Société française d'étude et de traitement de la douleur (SFETD) espère voir le pharmacien s'emparer pleinement de cette problématique, ce professionnel de santé étant confronté quotidiennement à des patients douloureux sans y être toujours suffisamment préparé.

Cette formation aura pour but de comprendre le mécanisme de la douleur, reconnaitre les douleurs et enfin évaluer la douleur par des méthodes d’interrogation du patient.

Contenu

ÉTAPE 1 : AUTOEVALUATION INITIALE (PRE-TEST) - QUESTIONNAIRE « Où en êtes-vous sur la douleur ? » (≈ 45 mn)

Prise de conscience des connaissances personnelles. L’apprenant s’autoévalue sur ses connaissances sur cette classe thérapeutique. Une note est attribuée, sans accès aux corrections.

ÉTAPE 2 : CONNAITRE ET COMPRENDRE LA DOULEUR (≈ 1 h)

  • Définition, épidémiologie de la douleur
  • Mécanismes de la douleur : rappels sur les différentes voies impliquées dans le message douloureux
  • Reconnaître les douleurs (nociceptive, neuropathique, dysfonctionnelle dont psychogène ; aigue/chronique…)
  • Evaluer la douleur (interrogatoire du patient, présentation d’échelles d'évaluation adaptées à l'officine : Echelle Numérique = EN, Echelle Visuelle Analogique = EVA et Echelle Verbale Simple = EVS), questionnaire DN4 (évaluation d’une douleur neuropathique en 4 questions)
  • Quelle portée pratique au comptoir lors de la prise en charge du patient (aigu ou chronique) ?

ÉTAPE 3 : TRAITEMENTS DE LA DOULEUR ET STRATEGIE THERAPEUTIQUE (≈ 1 h)

  • Traitements médicamenteux / Stratégie thérapeutique selon le type de douleur :
  • Douleurs nociceptives : paliers de l’OMS (présentation des antalgiques de palier 1, 2 et 3, avec indications, principales contre-indications, effets indésirables et interactions médicamenteuses)

Douleurs neuropathiques :

  • Traitements généraux (antidépresseurs, antiépileptiques…)
  • Traitements locaux (compresse adhésive imprégnée de lidocaïne, patch cutané de capsaïcine…)
  • Neurostimulation
  • Co-antalgiques (corticoïdes, biphosphonates, antispasmodiques, myorelaxants…)
  • Méthodes antalgiques non médicamenteuses (application de froid/chaud, kinésithérapie, massages, relaxation, hypnose, sophrologie, chirurgie, méthodes de stimulation du système nerveux…)

ÉTAPE 4 : PRINCIPALES SITUATIONS PARTICULIERES (≈ 1,5 h)

  • Douleur chez le patient cancéreux (description, étiologies et prise en charge d'accès douloureux paroxystiques)
  • Douleur chez l'enfant
  • Douleur chez la personne âgée (focus sur la modification des volumes de distribution des principes actifs avec risque d'accumulation et de toxicité, risque majoré d'interactions médicamenteuses…)
  • Douleur chez la femme enceinte / femme qui allaite
  • Céphalées par abus médicamenteux (définition, diagnostic, prise en charge et prévention)
  • Validation de l’ordonnance chez ces patients et prévention de l’iatrogénèse médicamenteuse (zoom notamment sur les contre-indications, le plan de prise, la galénique, les posologies et les interactions médicamenteuses)

ÉTAPE 5 : LA DOULEUR AU COMPTOIR (≈ 1 h)

  • Quelle attitude à l'officine face à une demande de prise en charge d’une douleur ?
  • Ecoute de la plainte
  • Reformulation pour évaluation et orientation si nécessaire
  • Instauration d’un traitement antalgique précoce
  • Prévention par de bonnes habitudes d’hygiène de vie :
  • Douleurs dentaires
  • Douleurs de dos
  • Certains maux de tête
  • Capacité à orienter vers les centres spécialisés dans la prise de charge de la douleur
  • Questions à poser pour bien orienter le patient (Douleur violente ? Inattendue ? Brutale ? Répétitive, sans cause apparente ? Sensation de malaise ? Fièvre élevée ? Gonflement de la zone douloureuse ? Diminution de la force dans un membre ?...)
  • Lutte contre certaines idées préconçues (relatives aux « représentations » des patients)

Risques à surveiller plus particulièrement à l'officine :

  • Effets indésirables des antalgiques (prévention et prise en charge)
  • Automédication néfaste
  • Aggravation de la maladie et évolution vers la chronicité
  • Escalade inutile de traitements et risque de dépendance

ÉTAPE 6 : CAS CLINIQUES (≈ 1 h)

Visionnage de cas cliniques commentés, illustrant les différentes thématiques travaillées préalablement.

ÉTAPE 7 : VALIDATION FINALE (POST-TEST) - QUESTIONNAIRE : « Qu’avez-vous retenu sur la douleur ? » (≈ 45 mn)

A l’éclairage des thématiques préalablement travaillées, l’apprenant valide (note) cette action cognitive au travers de la reprise des questions initialement proposées.

Méthodes

L’ACTION EST CONSTRUITE AUTOUR DES OUTILS PÉDAGOGIQUES SUIVANTS :

ACCES AUX DONNEES (texte, schémas, références bibliographiques, rappels, liens Web, vidéos…).

  • Mise à disposition de FICHES RÉSUMÉ téléchargeables.
  • Possibilité de réfléchir tout aussi bien individuellement qu’en collaboration (discussions spontanées et partage des réflexions au travers de contacts directs, et/ou de la boîte aux lettres disponible en permanence).

NOTRE ACCOMPAGNEMENT, SYNCHRONE ET ASYNCHRONE…

  • Notre accompagnement soutient les efforts d'apprentissage des apprenants dans le cadre de leur projet de formation ouverte à distance et favorise leur persévérance, leur motivation et leur participation.
  • Nous exerçons une veille permanente de ce dispositif d'autoformation, tant sur le fond que sur le suivi des apprenants.
  • La qualité de ce suivi permet également de pallier les éventuelles difficultés (techniques, organisationnelles, pédagogiques…) qui pourraient être rencontrées.

De façon globale, comment accompagnons-nous les apprenants et comment répondons-nous à leurs questions ?

  • Notre tutorat compte en moyenne 2 tuteurs pour 60 apprenants. 
  • 1 tuteur administratif (inscription et envoi du « mode d’emploi », aide à la connexion si nécessaire, accompagnement administratif / prises en charge, etc.) (9h00-12h30/14h00-19h00 - Nathalie CALOP / Sophie LOGEROT – mail et téléphone)
  • 1 tuteur technique et pratique (9h00-12h30/14h00-19h00 - Nathalie CALOP – mail, téléphone, TeamViewer…)

Méthodes d’évaluation :

Ajustement en cours de parcours et en temps réel :

  • Modalité de positionnement initial (évaluation diagnostique) : autoévaluation initiale (pré-test sous forme de Questions à Choix Multiples) : « Où en êtes-vous sur la douleur… » (≈ 45 minutes)
  • Modalités de validation finale de l’action (suivi de la production OBLIGATOIRE) : questionnaire (QCM) de synthèse : "Qu'avez-vous retenu sur la douleur ?...", évalué par un score sur 20 (si la note est inférieure à 10/20, l’apprenant est renvoyé aux étapes antérieures afin de les retravailler de façon suffisante pour valider cette action).
Formateurs